SONDAGES     VEDETTE     TELE

Présentement EN FEU


Elle se plaint sur TikTok de devoir travailler 40 heures par semaine


PUBLICATION
Laurence Perron
28 juin 2024  (12h25)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS




Jeune femme
Crédit photo: TikTok ─ @kat.inmytwenties | capture d'écran

Dans une vidéo, une jeune femme de 20 ans, connue sous le pseudonyme TikTok @kat.inmytwenties, exprime son épuisement après une semaine de travail de 40 heures.

Visiblement épuisée, elle dénonce l'inhumanité de telles conditions de travail. Elle raconte comment, un soir en rentrant du travail, elle s'est sentie si physiquement fatiguée qu'elle a dû s'arrêter sur le bord de la route.
Sa vision était floue et elle peinait à garder les yeux ouverts. Elle a alors décidé de se reposer à l'arrière de sa voiture, où elle avait des couvertures, jusqu'à ce qu'elle se sente mieux.
Elle insiste sur le fait qu'elle est plus qu'épuisée et se considère comme l'exemple parfait de pourquoi les humains ne devraient plus travailler autant.
Voici sa fameuse vidéo (disponible uniquement en anglais):

Cependant, sa vidéo a suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux.
En effet, beaucoup ont exprimé un manque de compassion, comparant son expérience à leurs propres vies, souvent plus éprouvantes. Des internautes ont souligné qu'ils ont travaillé des horaires similaires, voire plus intenses, tout en gérant des responsabilités familiales et professionnelles accrues.
Ils considèrent son témoignage comme une illustration du passage à l'âge adulte et de la réalité des exigences professionnelles actuelles, remettant en question sa capacité à faire face à ces défis.
Qu'en pensez-vous?
Source: TikTok
@kat.inmytwenties
SONDAGE
28 JUIN   |   508 RÉPONSES
Elle se plaint sur TikTok de devoir travailler 40 heures par semaine

Croyez-vous que travailler 40 heures par semaine est excessif, comme l'insinue la jeune femme dans la vidéo?

Oui7915.6 %
Non42984.4 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques

CROUSTILLANTQC.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS