Paull Houde
Crédit photo: 98.5 Montréal

Le fils de Paul Houde se confie sur la fin de vie de son père

Publié le 21 avril 2024 à 18h36
PAR
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Cette semaine, dans une entrevue accordée au 7 Jours, Karl, le fils de Paul Houde, a partagé des réflexions sur les derniers instants de son père.

Le 2 mars dernier, la triste nouvelle du départ de Paul Houde, à l'âge de 69 ans, a été annoncée.

Lors des hommages rendus les 5 et 6 avril derniers, à un endroit symbolique de Montréal, Karl a partagé son vécu avec le 7 Jours.

Voici ses paroles touchantes :


« À la fin janvier, quand il a été hospitalisé et qu'on a appris qu'il avait une masse au cerveau, j'ai mis mon travail de côté pour être avec lui. En fait, je n'ai jamais été aussi proche de mon père que durant ses dernières journées. À la toute fin, peut-être deux jours avant de nous quitter, il avait du mal à manger. Rien ne passait et il n'aimait pas vraiment la purée d'hôpital, alors j'allais lui chercher de la crème glacée Laura Secord, et ça, ça passait sans problème! Notre dernier moment s'est vécu en toute simplicité, autour d'une bonne crème glacée. »

Pour honorer la mémoire de son père, Karl envisage un voyage en camping-car :

« Dans les dernières années, mon père et moi partagions une passion pour le caravaning (camping en véhicule récréatif). Même qu'il était le fier porte-parole de la Fédération québécoise de camping et caravaning. Ce sera difficile de partir sans lui, mais je vais louer un VR cet été avec ma blonde et notre fils, Léni. J'ai envie de retourner dans les endroits de camping préférés de mon père, pour faire un genre de pèlerinage. Mais contrairement à lui, je ne ferai pas des horaires!

Je pense que les gens ne seront pas surpris de savoir que mon père préparait des horaires pas possibles pour nos voyages. Par exemple, il écrivait: «10 h 30, départ», puis «11 h 32, arrêt au dépanneur pour café» (avec la latitude et la longitude pour chaque arrêt), et il laissait une période de 8 minutes si on voulait aller aux toilettes ou autre, pour repartir précisément à 11 h 40. Il était intense avec ses horaires, qu'il m'envoyait par courriel et via Messenger. Il faisait aussi plastifier et relier tout ça chez Bureau en Gros. C'était de la folie furieuse, mais sa folie était belle, et elle va me manquer. »

Nous adressons toutes nos condoléances aux proches et à la famille de Paul Houde.

Source: 7 Jours
Karl, le fils de Paul Houde, nous parle de ses derniers instants avec son père
SONDAGE
21 Avril   |   298 réponses
Le fils de Paul Houde se confie sur la fin de vie de son père

Étiez-vous fan de Paul Houde?

Oui25284.6 %
Non4615.4 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub