Crédit photo: Simon O Fecteau - Twitter | Radio-Canada ─ Marie-Sandrine Auger | capture d'écran

L'entrevue malaisante de Réjean Tremblay et sa femme fait grincer des dents les Québécois

Publié le 20 février 2024 à 6h51
PAR

Denis Lévesque a invité Réjean Tremblay et sa conjointe Julie Bertrand à son balado, suscitant de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Le couple y a discuté de leur vie de « snowbirds » en Floride, abordant des sujets variés comme l'inflation, le Super Bowl, Trump, les iguanes, et Poutine dans un segment nommé I95.

Réjean Tremblay a souligné la simplicité de travailler en Floride comparée à Saint-Sauveur, appréciant l'absence de neige et de contrôles policiers.

Julie Bertrand, refusant l'étiquette de « snowbirds », a comparé les contraintes de conduite et de vie entre le Québec et la Floride, louant la liberté qu'elle ressent aux États-Unis, notamment en conduisant sa décapotable à des vitesses élevées:


« [...] Je descends la 15, faut que je mette mon cruise à 120 pour pas avoir un ticket. Pis il y a des trous partout et des caméras partout. Après sur la rue Clark, c'est descendu à 30 et 40 km/h. Ça veut dire que les béciks à pédale vont à la même vitesse que moi. Ça c'est au Québec.

J'arrive ici. J'ai ma belle Audi parce que j'aime ça conduire. En décapotable. Je peux rouler à 140. Et moi là, si j'ai le goût de rouler à 140, sais-tu quoi, je prends le risque. Personne t'écoeure! à 140, je me fais dépasser. C'est ça la liberté de penser! On peut faire ce qu'on veut.

Live free or die. Je suis une personne de 53 ans, j'ai tu le droit de décider à mon âge ce qui est bon pour moi. Sans que popa et moman du gouvernement le décident », a-t-elle notamment dit lors du balado.

Julie Bernard a aussi partagé une anecdote sur sa gestion des vermines dans sa cour, voulant démontrer qu'en Floride c'est beaucoup plus simple de gérer une telle situation:

« Je parlais avec des amis, pis je leur disais que j'avais un problème d'iguane. Les iguanes, quand je suis capable, je les tue. Pis là, il m'a demandé qu'est-ce que ma voisine allait penser? Ben ma voisine, elle va être contente, parce que le problème ira pas chez eux. Tu vois, on a une pensée de «qu'est-ce que l'autre va penser». »

Enfin, ils ont mentionné fréquenter Éric Duhaime en Floride, avec Julie Bernard exprimant son admiration en le qualifiant de « notre chef », suscitant une réaction mitigée de Réjean.

Pour ce qui est des internautes, la majorité des personnes ont simplement été mal à l'aise devant cette entrevue lors du balado de Denis Lévesque.

Voici leur fameuse entrevue:



Voici quelques exemples de commentaires laissés par des utilisateurs de la plateforme X (anciennement Twitter):









Qu'en pensez-vous?

Source: Twitter (X) | @LeGrandRetweer2
SONDAGE
20 Fevrier   |   199 réponses
L'entrevue malaisante de Réjean Tremblay et sa femme fait grincer des dents les Québécois

Trouvez-vous leur entrevue malaisante?

Oui11658.3 %
Non8341.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub