Crédit photo: Facebook - François Lambert | capture d'écran

François Lambert critique vivement les entrepreneurs qui accusent la pandémie pour leurs échecs

Publié le 12 février 2024 à 7h05
PAR LAURENCE PERRON
Cette semaine, François Lambert a provoqué de nombreuses réactions avec un texte qu'il a publié concernant la faillite d'Énergie Cardio sur son compte X (anciennement Twitter).

Il y exprime son point de vue sur cette faillite, soutenant que la pandémie ne devrait pas être considérée comme la principale responsable des difficultés rencontrées par les entreprises.

Selon lui, l'argument de la pandémie est trop fréquemment invoqué comme excuse, et il affirme qu'elle ne constitue pas l'unique facteur à l'origine de ces échecs.

Voici ce qu'il a écrit:


« La faillite d'Énergie Cardio : Autopsie d'un échec

La nouvelle est tombée : Énergie Cardio a déposé son bilan. Deux succursales ferment leurs portes, laissant derrière elles des employés et des clients.

La pandémie a certainement joué un rôle dans cette faillite, mais elle n'est pas l'unique responsable. D'autres facteurs, comme la concurrence accrue et l'évolution des attentes des clients, ont également contribué à la chute de l'entreprise.

Mon expérience personnelle dans deux succursales d'Énergie Cardio, avant la pandémie, m'a laissé l'impression d'un manque d'entretien et d'une ambiance peu motivante. Le constat est simple : Énergie Cardio n'a pas su s'adapter aux nouvelles réalités du marché.

Les gyms low-cost, avec leurs prix imbattables et leur large choix d'équipements, attirent les clients qui recherchent une solution simple et abordable. À l'inverse, les gyms haut de gamme misent sur une expérience exclusive et un sentiment d'appartenance à une communauté. Énergie Cardio se trouvait pris entre ces deux modèles, sans véritablement se différencier.

La stagnation est fatale dans le secteur des gyms. Seuls ceux qui se renouvellent constamment en proposant des services et des équipements novateurs peuvent survivre. Énergie Cardio n'a pas su prendre ce virage

La fermeture d'Énergie Cardio est un cas complexe qui ne peut être attribué uniquement à la pandémie.

L'entreprise a manqué de réactivité face à l'évolution du marché et n'a pas su se démarquer de ses concurrents.

Un plan d'affaires solide doit anticiper l'arrivée de nouveaux concurrents et proposer une stratégie pour s'adapter à un marché en constante évolution. L'entrepreneur qui ne réagit pas aux changements s'expose à la faillite.

La faillite d'Énergie Cardio est un avertissement pour toutes les entreprises qui ne prennent pas au sérieux l'importance de l'innovation et de l'adaptation. Dans un monde en mutation constante, seule la capacité à se réinventer permet de garantir la survie. »



Qu'en pensez-vous?
SONDAGE
12 Fevrier   |   310 réponses
François Lambert critique vivement les entrepreneurs qui accusent la pandémie pour leurs échecs

Êtes-vous d'accord avec les propos de François Lambert à propos de la pandémie et les entreprises?

Oui18258.7 %
Non12841.3 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub
pub
SUIVEZ NOUS
facebook
685 500 followers