Les cinq personnes qui ont créé le restaurant montréalais, Vin Mon Lapin.
Crédit photo: Facebook ─ Vin Mon Lapin | capture d'écran

L'appel poignant du co-propriétaire de Mon Lapin

Publié le 30 mars 2024 à 8h23
PAR


Marc-Olivier Frappier, copropriétaire du Mon Lapin à Montréal, exprime sa frustration face aux vols répétitifs dans son restaurant.

Sur Instagram, il se demande pourquoi les clients s'emparent d'objets variés, incluant ustensiles, vaisselle, plantes, et même des oeuvres d'art, citant le cas d'un tableau de Ben Tardif volé, un cadeau reçu à l'ouverture de son établissement.

Marc-Olivier Frappier spécule sur les motifs de ces vols, questionnant si l'alcool ou un mécontentement envers l'expérience client peuvent motiver de tels actes.

Il conclut par un appel à cesser ces comportements, manifestant son exaspération face à cette situation.


Voici le message qu'il a écrit dans sa publication Instagram:

« STOP STEALING **FROM** RESTAURANTS

J'écrit jamais ce genre de post sur les médias sociaux mais je commence à être tanné.

Je me suis toujours demandé pourquoi les gens volent dans les restaurants. Car si je vous l'apprend, et bien oui, tous les restaurateurs que je connais ont leurs p'tites ou leurs grandes histoires de vol durant les heures d'ouverture.

Art accroché au mur minutieusement choisi par les propriétaires, décorations souvent offertes par des clients/amis pour célébrer l'ouverture, ustensiles et vaisselle antiques, plantes, etc. La liste est interminable.

C'est peut être quelqu'un qui s'est un peu trop laissé envoûter par les effets du vin nature et qui a perdu toute inhibition. C'est peut-être quelqu'un qui s'attendait à plus en venant manger au « meilleur restaurant au Canada » et voudrait se faire vengeance. C'est peut-être juste un cleptomane Bizarrement je me suis habitué à ce genre de comportements aussi désagréable qu'invasif.

C'est quand même étrange de s'habituer à se faire voler.

Arrêtez de voler dans les resto, ça gosse. »


D'autres restaurateurs ont réagi à la situation, révélant qu'ils sont eux aussi victimes de tels comportements de la part des clients, ce qui semble indiquer que le phénomène est courant. L'un d'eux a même souligné qu'un client est parti avec des photos de famille qui étaient accrochées au mur:

image

image

Source PetitPetitGamin:
Le copropriétaire du restaurant Mon Lapin fait un cri du coeur
SONDAGE
30 Mars   |   473 réponses
L'appel poignant du co-propriétaire de Mon Lapin

Êtes-vous surpris d'apprendre que des clients volent dans des restaurants?

Oui9820.7 %
Non37579.3 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub