Crédit photo: New York Post | capture d'écran

Spectaculaire faillite pour cette Québécoise

Publié le 25 février 2024 à 9h31
PAR

La Québécoise Louise Blouin, autrefois figure de l'élite culturelle de New York et de Londres, s'est retrouvée face aux réalités dures d'une faillite, marquée par la vente aux enchères de sa luxueuse propriété des Hamptons, La Dune.

Née à Dorval, Louise Blouin avait gravi les échelons pour devenir une baronne des arts influente, organisant des événements fastueux fréquentés par des personnalités de divers domaines.

Malgré les difficultés, Louise Blouin maintient une perspective positive, se comparant à des figures de succès comme Steve Jobs, suggérant qu'une chute ne définit pas une personne entièrement.

Toutefois, son prestige a connu un déclin abrupt lorsqu'elle a dû se présenter devant un tribunal de faillite, sans avocat, pour assister à la possible vente forcée de sa propriété, espérée à un prix bien supérieur à celui finalement atteint lors de la vente.


Lors du procès, elle a tenté de défendre sa position et d'interroger les différents acteurs impliqués, sans convaincre le juge de la légitimité de ses réclamations.

image

image

image

La Dune, située sur un terrain de 1,6 hectare à Southampton, New York, et dotée d'installations luxueuses, a été vendue pour 89 millions de dollars, un montant jugé décevant par Louise Blouin.

Ross Bleckner, peintre et ami de Louise Blouin, attribue sa situation difficile à son ambition de marquer profondément le secteur de l'art.

Selon lui, l'intensité de l'engagement de Louise Blouin pour laisser une trace indélébile dans le monde artistique pourrait être à l'origine de ses obstacles actuels.

Source: La Presse | Jacob Bernstein
SONDAGE
25 Fevrier   |   381 réponses
Spectaculaire faillite pour cette Québécoise

Connaissiez-vous la Québécoise, Louise Blouin?

Oui287.3 %
Non35392.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub