L'animateur Paul Arcand
Crédit photo: Facebook ─ Paul Arcand | capture d'écran

Une infirmière perd son emploi après une entrevue avec Paul Arcand

Publié le 17 mai 2024 à 4h13
PAR
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Récemment, l'émission Puisqu'il faut se lever, animée par Paul Arcand sur la station de radio 98.5 FM, a été le théâtre d'une controverse impliquant une infirmière.

L'infirmière, Fabiola Dominique Féquière, invitée de l'émission, a partagé son expérience professionnelle au sein du réseau de la santé. Peu après cette entrevue, elle s'est vue interdire l'accès à l'hôpital Charles-Le Moyne, où elle exerçait via une agence.

Le CISSS de la Montérégie-Centre a justifié cette décision en expliquant que Mme Féquière avait publiquement évoqué des problématiques internes à l'hôpital durant l'émission.

L'animateur, Paul Arcand, a vivement réagi à cet incident, critiquant l'attitude de l'administration hospitalière et dénonçant ce qu'il qualifie « d'Omertà » dans le réseau de santé, un système où les critiques sont étouffées et certains emplois sont protégés malgré l'incompétence.


Selon lui, ce traitement révèle des défauts majeurs dans la gestion et la transparence des institutions de santé.

Ce cas soulève des questions importantes sur la liberté d'expression des professionnels de santé et sur les dynamiques de pouvoir au sein des structures hospitalières québécoises.

Qu'en pensez-vous?

Source 98.5 FM:
Une infirmière parle à Paul Arcand et est ensuite «barrée de l'hôpital»
SONDAGE
17 Mai   |   329 réponses
Une infirmière perd son emploi après une entrevue avec Paul Arcand

Êtes-vous d'accord avec Paul Arcand concernant l'administration de notre système de santé?

Oui27282.7 %
Non5717.3 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub