Crédit photo: Facebook - Christian Dubé | capture d'écran

Les déclarations préoccupantes du ministre Christian Dubé suscitent l'inquiétude des médecins

Publié le 7 janvier 2024 à 12h29
PAR

Des médecins expriment leur inquiétude après les déclarations faites par le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, faites avant Noël, comme rapporté par le site Ayoye.

En effet, lors d'une conférence de presse le 19 décembre, le ministre a souligné que les urgences étaient surchargées, en partie à cause des personnes qui s'y rendent sans nécessiter de soins urgents.

Il a conseillé à la population de privilégier les cliniques de médecine familiale ou les consultations chez les pharmaciens pour des cas moins graves.

Ces propos ont provoqué des réactions dans le milieu médical.


L'Association canadienne des médecins d'urgence, par la voix du Dr Michael Herman, urgentologue, a répondu que les problèmes d'engorgement des urgences sont davantage liés à des enjeux systémiques, tels que le manque de lits, plutôt qu'au comportement des patients:

« Les problèmes liés aux engorgements sont en réalité davantage liés au flux dans l'hôpital qu'au nombre de patients qui se présentent à l'urgence. Lorsque des patients admis à l'hôpital attendent 24, 48, parfois 72 heures pour obtenir un lit sur les étages, ça occupe à l'urgence un espace qui ne peut pas être utilisé pour voir le prochain patient. »

Le Dr Herman a également souligné l'importance pour les patients de ne pas hésiter à se rendre aux urgences en cas de doute sur la gravité de leur situation:

« C'est le patient qui a des inquiétudes quant à ses symptômes, des inquiétudes quant à son bien-être, alors il se présente aux urgences pour être évalué. C'est notre boulot, c'est notre rôle. »

Enfin, Michael Howlett, président de l'Association canadienne des médecins d'urgence, a appelé les élus à prendre des mesures face aux défis persistants des services d'urgence, notamment l'engorgement et les ressources limitées.

Qu'en pensez-vous?

Source: Ayoye
SONDAGE
7 Janvier   |   390 réponses
Les déclarations préoccupantes du ministre Christian Dubé suscitent l'inquiétude des médecins

Partagez-vous l'avis du ministre Christian Dubé sur la congestion des hôpitaux?

Oui18146.4 %
Non20953.6 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub