Saguenay sous le choc: un résidant fait une découverte incroyablement rare dans le fjord

Publié le 29 septembre 2023 à 0h26
PAR

Un résident de L'Anse-Saint-Jean a découvert un poisson-lune de 65 kg, une trouvaille sans précédent dans le fjord du Saguenay, selon la biologiste Myriam Coulombe du Musée du Fjord, une première en deux décennies de carrière:

« Depuis 20 ans que je travaille ici, au Musée du Fjord, c'est la première fois qu'on me rapporte une découverte dans le fjord.

Par contre, je sais que dans les eaux du Saint-Laurent, c'est une espèce qui a été observée à quelques reprises, soit dans l'estuaire, surtout dans le golfe autour de la Gaspésie.

On a quelques échouages aussi qui ont été rapportés dans le Bas-Saint-Laurent, dans le coin de Trois-Pistoles.


Dans les années 1940, des pêcheurs du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, en capturaient à l'occasion », a-t-elle justement dit lors d'un reportage à Radio-Canada, relate le site Ayoye.

image

C'est un citoyen qui a découvert le poisson-lune et qui a aussitôt alerté sa municipalité.

La ville a alors fait appel à l'expertise des employés du Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent et du GREMM (Groupe de Recherche et d'Éducation sur les Mammifères Marins) afin d'obtenir de l'aide avec le poisson.

image

Habituellement observé dans des eaux plus chaudes, ce poisson rare pour la région a possiblement été entraîné par un courant chaud:

« C'est un poisson qui préfère les eaux plus chaudes, donc il peut avoir suivi un courant chaud. C'est un poisson qui, de par son allure et ses nageoires, est un mauvais nageur.

Souvent, il va se laisser porter par les courants, donc peut-être qu'il a été transporté par un courant d'eau chaude et puis, rendu où l'eau est plus fraîche, il est peut être mort d'hypothermie », a rajouté la biologiste Myriam Coulombe.

La biologiste évoque la possibilité que les changements climatiques aient influencé cette situation, affectant significativement les courants marins. Il est important de noter que le poisson-lune, qui se nourrit principalement de méduses, est présent dans le Saint-Laurent.

Source: Ayoye

Crédit image: Radio-Canada
SONDAGE
29 Septembre   |   68 réponses
Saguenay sous le choc: un résidant fait une découverte incroyablement rare dans le fjord

Saviez-vous que le Saint-Laurent pouvait abriter des poissons-lune à certaines périodes de l'année?

Oui1319.1 %
Non5580.9 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub