SONDAGES     VEDETTE     TELE

Présentement EN FEU


Bell Média abolit d'autres postes


PUBLICATION
Laurence Perron
28 juin 2024  (12h50)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS




Immeuble Bell
Crédit photo: Facebook ─ Bell Canada | capture d'écran

Bell Média a annoncé la suppression de 43 postes de techniciens dans le cadre de son plan de restructuration dévoilé en février.

Le diffuseur CP24 déménagera cet automne de son siège de la rue Queen Ouest à Toronto vers le campus de Scarborough, suivi par BNN Bloomberg en 2025. Les départs s'étaleront entre le 30 août et le 27 septembre, indique un article de Radio-Canada.
Pour réduire l'impact sur les employés, Bell propose des formations, des indemnités de départ volontaire et la suppression de postes vacants.
Bell Média assure respecter toutes ses obligations en vertu des conventions collectives et des lois fédérales. Le syndicat Unifor a exprimé son inquiétude face à cette nouvelle restructuration, qui pourrait toucher 49 postes syndiqués.
Bell avait déjà annoncé des suppressions de postes plus tôt cette année, avec la société mère BCE supprimant 4 800 emplois et vendant 45 de ses 103 stations de radio régionales.
Lana Payne, présidente nationale d'Unifor, critique Bell pour ces suppressions de postes malgré les profits considérables réalisés l'année dernière. Elle estime que ces actions mettent en péril le journalisme et la démocratie, et contribuent à l'augmentation des déserts d'information au Canada.
Qu'en pensez-vous?
Source: Radio-Canada
Bell Média abolit 43 postes de plus
SONDAGE
28 JUIN   |   181 RÉPONSES
Bell Média abolit d'autres postes

Êtes-vous étonné par ces nouveaux licenciements de la part de Bell Média?

Oui2916 %
Non15284 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques

CROUSTILLANTQC.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS