Crédit photo: Canva PRO | capture d'écran

La souffrance d'un père québécois victime de la cupidité de son ex qui profite de la pension alimentaire

Publié le 25 février 2024 à 9h31
PAR

Un homme du Québec exprime sa frustration sur Facebook concernant les demandes financières de son ex-conjointe au sujet de la pension alimentaire pour leurs enfants.

Il commence par souligner qu'il n'a aucun problème à subvenir aux besoins de ses enfants, précisant qu'il partage la garde à 50-50 avec son ex-conjointe et qu'il a toujours été un père présent.

Cependant, il exprime son mécontentement face au calcul de la pension alimentaire qui, selon lui, tourne à son désavantage.

L'homme explique que son ex-conjointe a choisi de changer d'emploi pour un poste moins rémunérateur, passant de 24$ de l'heure à 16$, et demande maintenant un réajustement de la pension alimentaire en conséquence.


Il rappelle qu'une entente avait été conclue devant une médiatrice, stipulant que le calcul de la pension se baserait sur le salaire de base de chacun, excluant les heures supplémentaires et les primes, dans la mesure où ces revenus supplémentaires étaient considérés comme personnels et non destinés à être partagés.

Cette entente avait été jugée équitable compte tenu du fait que tous deux avaient l'habitude de faire des heures supplémentaires dans leurs emplois respectifs.

Toutefois, l'ex-conjointe cherche désormais à inclure non seulement les revenus supplémentaires de l'homme dans le calcul de la pension, mais aussi une part des retours sur investissement issus de l'héritage familial de celui-ci.

L'homme se sent injustement ciblé par ces demandes, les percevant comme une tentative de son ex-conjointe de profiter de la situation, exploitant les dispositions légales à son avantage pour augmenter de manière significative le montant de la pension alimentaire.

Il exprime sa colère et son incompréhension face à cette situation, estimant qu'il devra financer seul des dépenses importantes de son ex-conjointe, telles que son loyer et le paiement de sa voiture, à travers la pension alimentaire.

L'homme critique l'attitude de son ex-conjointe, la qualifiant de profiteuse et mettant en garde contre les conséquences de fonder une famille avec une personne qu'il juge peu ambitieuse, paresseuse et dépendante financièrement.

Il conclut sur une note amère, remettant en question l'équité du système de pension alimentaire et la responsabilité partagée dans l'éducation et le bien-être des enfants.

Voici son message original:

image

Qu'en pensez-vous?

Source: ConneriesQC
SONDAGE
25 Fevrier   |   293 réponses
La souffrance d'un père québécois victime de la cupidité de son ex qui profite de la pension alimentaire

Avez-vous déjà vécu une situation similaire à celle de l'homme dans l'article?

Oui4916.7 %
Non24483.3 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub