Un homme qui prend de la monnaie dans un portefeuille.
Crédit photo: Freepik | capture d'écran

Préparez-vous à d'importants changements dans votre portefeuille

Publié le 2 avril 2024 à 7h35
PAR


À partir du 1er avril, les Canadiens peuvent s'attendre à plusieurs changements significatifs qui affecteront leur budget, notamment en raison des ajustements fiscaux et réglementaires. Parmi ces changements, on note une augmentation de la taxe carbone, des modifications des tarifs d'électricité, une hausse de la taxe d'accise sur les vins et spiritueux, ainsi qu'un accroissement du salaire minimum fédéral.

La taxe carbone connaîtra une hausse de 15 dollars par tonne, passant de 65 à 80 dollars la tonne. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de tarification de la pollution par le carbone, à l'exception du Québec, de la Colombie-Britannique et des Territoires du Nord-Ouest, qui disposent de leurs propres systèmes. La taxe à la consommation augmentera le coût de plus de 20 sources de carburant différentes, ce qui se traduira par une augmentation directe pour les consommateurs et les petites entreprises.

Par exemple, le coût additionnel sur l'essence sera de 3,3 cents par litre, entraînant une hausse de coût d'environ 1,65 dollar pour un plein de 50 litres. Cette tarification a également des répercussions indirectes sur le prix d'autres biens et services, affectant notamment les prix des aliments et des vêtements.

Les provinces participant au système fédéral de tarification du carbone bénéficient d'une remise fédérale, calculée et distribuée en fonction de la taille de la famille. Cependant, l'efficacité des mesures de compensation pour les entreprises reste sujette à débat, avec de nombreux acteurs économiques n'ayant reçu aucune aide significative malgré les coûts supplémentaires encourus.


Parallèlement, le Québec et le Nouveau-Brunswick verront leurs tarifs d'électricité augmenter.



Au Québec, cette hausse est plafonnée à 3 % pour les résidences et à 5,1 % pour les entreprises, une mesure qui suscite la critique de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante en raison de l'impact sur les PME déjà fragilisées par divers défis économiques. Au Nouveau-Brunswick, les clients résidentiels d'Énergie NB feront face à une augmentation d'environ 13 %.

Le salaire minimum fédéral connaîtra également une hausse, passant à 17,30 dollars de l'heure, soit une augmentation de 0,65 dollar. Cette mesure affectera environ 30 000 travailleurs dans les secteurs sous compétence fédérale, reflétant une tentative d'ajustement à l'inflation.

Enfin, l'augmentation de la taxe d'accise sur les vins et spiritueux est plafonnée à 2 %, malgré une inflation plus élevée. Cette mesure fait suite à des ajustements précédents indexés sur l'inflation, mais qui avaient conduit à des augmentations considérées comme excessives.

Source Radio-Canada:
Ce qui change dans votre portefeuille à partir du 1er avril
SONDAGE
2 Avril   |   310 réponses
Préparez-vous à d'importants changements dans votre portefeuille

Êtes-vous surpris par toutes ces hausses à venir?

Oui5317.1 %
Non25782.9 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub